Supervision de Coachs Internes

Méthodologie en supervision individuelle

La supervision individuelle est une nécessité, un engagement et un plaisir :
  • Une nécessité : le coach recherche en supervision ses méconnaissances sur lui-même, sur son client, sur leur interaction.
  • Un engagement : le coach se mobilise en supervision ; il se « découvre » et se « remet en question ».
  • Un plaisir : le coach envisage sa pratique dans la durée, prend conscience par ses apprentissages, et se nourrit de la reconnaissance.
En supervision individuelle, le superviseur propose un processus en trois étapes, responsabilisant, innovant et motivant :
  • Une contractualisation des objectifs de la séance de supervision : la contractualisation représente la première étape de la prise de recul du coach sur sa pratique et permet une focalisation consciente du travail => responsabilité.
  • Une interaction entre le coach et son superviseur, utilisant de manière explicite les différents types d’interventions, sources d’innovation pour les coachs.
  • Une cristallisation par le coach de son apprentissage et/ou de ses pistes d’expérimentation à venir = > motivation.

Méthodologie en supervision collective

La supervision collective est un apprentissage, une réassurance, une joie :
  • Un apprentissage : le coach découvre de nouveaux outils et méthodes
  • Une réassurance : le coach partage et consolide ses savoir-faire
  • Une joie : le coach envisage l’évolution de son métier dans l’interaction avec ses pairs et se nourrit du partage riche et joyeux.

En supervision collective et lors des journées de perfectionnement, les superviseurs Vivacci proposent une logique de coaching en groupe des coachs, à partir d’un partage de pratiques, et d’un coaching par le groupe de la personne présentant la pratique professionnelle.